Cher Roland Palmaerts,
Je voulais vous remercier pour le stage du week-end dernier à Bezannes.
Je n'ai pu assister qu'à la première partie, et j'ai bien regretté de n'avoir pas eu la possibilité de me libérer le dimanche.
Aussi je n’ai pas pu vous dire combien ce stage était très intéressant, très motivant.
Moi qui m’inquiétais et avais un peu peur de ne pas être à la hauteur, par votre enseignement, toutes les difficultés ont été aplanies et cela m’a donné envie de vite reprendre les pinceaux, et de m’inscrire au stage de février pour de nouvelles découvertes.
Je vous remercie encore beaucoup et vous souhaite une belle fin de journée.
Après 25 ans d'une relation orageuse avec l'aquarelle, amour, passion, cours, DVDs, déception, séparation durant des mois, voire des années, je suis tombée par hasard sur vos vidéos. Plus que la technique indispensable (couleurs, gestes amples, etc), c'est votre philosophie qui a fait basculer ma conception de l'aquarelle. Exprimer sa personnalité, oser, lacher prise, laisser tomber le perfectionnisme, la rigidité et le parallélisme...
Grâce à vous, je multiplie les pochades, passe de l'enthousiasme délirant à la déception, mais l'échec n'a plus cette saveur amère de la désillusion.
Si je ne vivais pas si loin (Chili), j'irais avec plaisir à un de vos stages...
Merci encore,
Merci Roland ,mon Maître,de m'avoir donné les clefs de l'aquarelle. Avec elle et notre créativité nous atteignons souvent des moments de plénitude exceptionnel.
Je voudrais d’abord me situer au niveau technique par rapport au petit compte rendu que je voudrais faire.
Vers les années 89 j’ai suivi 3 années de cours chez un professeur de ma région pour apprendre les « bases ». Il ne prenait que 3 cycles considérant qu’àprès on pouvait se débrouiller tout seul ou, je pense plutôt, qu’il ne voulait pas d’élèves devenus trop expérimentés dans son cours !
C’est à ce moment là, par un autre élève de son cours que j’ai fait la connaissance de Roland Palmaerts (1990). J’y suis encore aujourd’hui étant maintenant organisatrice de ses cours dans la région de Namur (Belgique).
J’ai fait il y 2 ans, avec lui, un stage de « maîtrise » de sa méthode pendant une semaine.
J’ai aussi été voir ailleurs bien sûr ! Cao, Swolfs, Drappier, De Mulder, Heurion…
Je pense que je connais un peu toutes les « ficelles » de l’aquarelle et que je gère, à peu près, tous les obstacles !.

Mon regard sur le stage, ce que j’y ai encore retenu

Je ne vais pas m’attarder sur la technique car je connais.
Ce que je trouve, par contre, toujours difficile c’est le choix à faire dans un sujet présenté, c’est la démarche, l’analyse qu’il faut faire pour prendre/retirer ce qui nous attire.(sur le motif, je trouve cela encore plus difficile) et la technique à employer pour réaliser notre envie (à sec, mouillé) .
Ce que j’ai retenu du discours et des avants propos de R.P :

Quand on se trouve devant un sujet (photo ou sur le motif) choisir avant tout ce qui nous séduit dans ce qui se présente à nous. Et, ce ne peut être qu’un « spot », aucune importance, ce qu’on aime, on l’appréhende mieux, nous dit il.
Pour s’aider, il nous pousse à faire une lecture simplifiée du sujet :
Par la forme (les triangles surtout qui sont le dynamisme, qui font voyager l’œil)
Par la couleur (s’il y en a) : que mettre, dans quel ordre, pourquoi, comment.
Par les contrastes ( l’idée du négatif/positif pour faire « sortir » le sujet)
Par les techniques qui se présentent à nous (travailler à sec, mouillé, un mélange des 2, par des jeux de « taches »…)

Sur tous les sujets présentés il nous a aidé à identifier les éléments d’harmonie, de dynamisme et de stabilité.
Ce qui me séduit toujours c’est qu’il fait cela par un questionnement subtil au groupe, ce qui permet à chacun de s’exprimer, de mieux comprendre aussi par le chassé croisé des questions (des autres qui fusent !) et des réponses qu’il y donne.

Philosophie en plus

Dans ces analyses, ce qui est très difficile à vous expliquer ici, c’est qu’il fait souvent une comparaison entre nos choix, nos envies, nos attentes, les échecs possibles, nos repentirs, les décisions à prendre en « aquarelle » avec les réalités dans la vie courante.(« les lavis de nos vies »)
Mais bon Dieu, qu’est ce qu’on en ressort « requinqué » gonflé à bloc !
Il a une qualité d’écoute assez extraordinaire qui lui permet de répondre aux interrogations et questionnement des participants tout en leur permettant leur propre cheminement et leur propre découverte quitte, comme dit MPie, à se planter, mais au moins on apprend, on se dépasse !
RP est toujours là pour faire ressortir ce qui est bien dans votre travail mais aussi ce qui est à améliorer quitte à réexpliquer (le geste, la prise de couleur, le temps de séchage…) sur un bout de papier à côté (il ne touche jamais à votre travail, car, pour lui, poser la main sur le travail d’un élève c’est l’assujettir)
Même nombreux, chacun de nous est particulier à ses yeux, et il est attentif à stimuler notre esprit créatif, sensible à notre "caractère" il mettra(fera resortir)en avant nos particularités qui nous aiderons à avancer.
Il pousse chacun à se poser des questions et à relever de nouveaux défis.
Une bien belle philosophie d'écoute, de partage, de ressourcement.


Ce que j’ai apprécié à ce stage (ses stages)

Bien que les niveaux techniques aient été différents( nous étions 16 + moi), il a su créer une belle homogénéité par une technique spontanée abordable par tous.
L’idée d’un seul thème sur l’ensemble du week-end, mais vu de 4 façons différentes (voir les détails plus techniques avec MPie avant), nous ( m’a aidé) à aborder, à poser des regards différents sur un même sujet et par là même à avoir quelques lignes de « conduite » pour décortiquer d’autres sujets ….futurs

Au cours des différentes étapes des démos, il encourage chaque participants ou émet des conseils généraux pour tous,( mais croyez moi, on sait bien si c’est pour nous même!), il conseille régulièrement de faire un petit tour entre nous pour aiguiser notre regard et apprécier ce qui est fait par les autres.(quels beaux échanges entre nous)

Ses conseils ou réflexions à un élève sont adaptés au niveau de l’élève (plus vous êtes avancés, par ex., plus il sera « pointu » dans son analyse), jamais il ne décourage, toujours il vous pousse dans ce que vous faite de bon. Il encourage votre créativité, votre personnalité.

L’esprit général « imposé » par lui : apprendre en s’amusant !
Merci encore pour ce stage, c'est toujours un immense plaisir de profiter de cette merveilleuse créativité, positivité et philosophie de vie. Je raffole de cette vue si haute de globale de la vie, que je retrouve dans ton enseignement, comme celui des formes géométriques, des couleurs, qui flirtent avec le sacré (nombre d'or, etc... )
Et comme dit mon mari architecte : "Il est bien rare, de croiser un peintre d'un tel talent, doublé d'un aussi bon enseignant ! "
Que d'ouverture et de liberté à peindre sans dessiner, tout en ramenant le graphisme après, si désiré.
Je suis très heureuse d'avoir si rapidement croisé ton chemin et celui d'Odette Feller dans mes débuts en aquarelle il y a quelques années.
Chacune de tes démos offre un espace sans attentes et ouvert.
Il ne me reste plus qu'à trouver mon propre style, par la pratique et grâce aux merveilleuses approches uniques aux quelles tu nous invites.
Merci pour ces partages.
Encore BRAVO pour le challenge des 60 - 60 - 60 que tu t'étais fixé ;
ce fut encore un monde de partages ! De tout coeur
" Merci pour ces moments si intenses de partage lors des stages
Vite le prochain!
Tu es un agitateur de neurones et c'est notre âme qui s'émerveille"

Bien amicalement

Vernir les aquarelles ! Et en faire le thème d’un stage de deux jours ! Quelle drôle d’idée !

Rempli d’interrogations, j’ai vite compris l’ampleur des découvertes auxquelles Roland nous a conviés : nouveau support à toute épreuve, expérimentations inépuisables, médiums insolites, reprises à l’infini, outils à inventer…

La séduction, elle est venue très vite de la capacité de ce papier hot pressed , de son aptitude à stimuler la créativité, à vaincre les peurs et à donner aux couleurs un éclat et une force expressive inégalés.

Ce support, c’est un peu une « ardoise magique »

Merci à notre magicien de partager cet univers nouveau, qui ouvrira bien des portes et repoussera nos limites. Une nouvelle frontière !

Bonjour à tout deux

Je voulais saluer Odette pour ce magnifique article dans l’Aquarelliste.
Un bel hommage rendu à son talent (soit dit en passant on le savait tous !) et encore la remercier pour ce stage de poésie et de douceur qu’elle nous a offert.
Bonne continuation et toute mon admiration à ce couple d’exception que vous formez, qui sait à la fois cultiver l’harmonie et la différence en respectant ses sensibilités.
Je vous embrasse

Bonjour Roland...
Merci pour ce W.E de stage sur les minérales, pour le dernier DVD que je viens de visionner avec un très grand plaisir et admiration (qui complète vraiment bien le DVD précédent et le stage)... et le futur livre sur les couleurs qui est en commande ! Merci pour ta générosité dans le partage de ton savoir faire ! Je viens d' un métier (la facture instrumentale), où il fallait à l'époque apprendre "sur le tas", et glaner les informations d'un artisan à l'autre pour pouvoir évoluer... !!!

J'ai beaucoup appris moi aussi ce W.E... à la fois sur la technique (hiérarchie dans la pose des couleurs, connaissance des couleurs etc...) mais beaucoup aussi sur "la matière" "non matière" "limite" "non limite"... "lumière et ténèbres".... bref, sur cette liberté à explorer et à exprimer entre tous ces extrêmes. C' est l'exemple de ton imagination, ton audace et cette liberté acquise par ton travail qui me stimule et m'enrichi. Des grands techniciens, il y en a plein... dommage qu 'ils manquent souvent d'imagination !

A bientot à Reims avec Odette... et en mai pour les sédimentaires !!

Encore merci pour ce parcours initiatique en terre celtique, dans le monde de la couleur, au travers des estuaires et du haut des remparts de Saint-Malo!
Nous avons pu nous prendre, comme tu l'écrivais, pour des corsaires de l'aquarelle! Tu as brillamment sû nous montrer comment "ravir" un élément ici ou là, "emprunter" une ligne d'horizon, un éclairage ailleurs, pour tenter de construire nos "butins" personnels...
Tes démonstrations m'ont impressionné, autant par le talent et l'énergie déployés, que par ta disponibilité, ainsi que ta qualité d'écoute...Quelque part, dans ces trois jours à tes côtés, j'ai vécu comme une forme d'expérience alchimique: Il s'agit bel et bien ici d'accepter d'abord de passer par l'oeuvre noire avant d'accéder au grand oeuvre, et donc de déconstruire ses habitudes, ses croyances, afin peut-être de parvenir à extraire sa propre pierre philosophale...
amicalement,

Compte-rendu du Master Class 3 :

"Merci à Diane Boilard, Odette Feller et Nicole B. pour ce stage des plus formateurs, ces belles rencontres, ces portes ouvertes vers de nouveaux horizons et toutes ces découvertes insoupçonnées.
Diane nous a invitées à la spontanéité au travers de techniques venant d'outre-Atlantique. Sa maîtrise de l'aquarelle conjuguée à sa gestuelle empreinte de liberté, et associée à ses influences venues tout droit du Japon, nous ont immédiatement séduites. Une rencontre, un partage et de nombreux échanges à la fois précieux et inoubliables.
Avec Odette, la poésie de l'abstraction et du négatif étaient au rendez-vous. Elle nous a permis d'observer, de regarder et enfin de voir l'aquarelle autrement,
par un jeu de couleurs, de textures et de formes. Sa générosité, sa disponibilité et sa gentillesse n'ont d'égal que sont grand talent.
Enfin, Nicole B. nous a guidées avec brio vers les voies de l'abstraction. Sa théorie, sa pédagogie d'une excellente qualité, nous ont permis d'assimiler, en une journée seulement, la simplification des formes, les bases de l'abstraction, appuyées par de nombreux exemples tout droit venus de l'Histoire de l'Art et des Grands Maîtres, tels par exemple Claude Monet.
Les interventions de nos Maîtres de stage, qui se sont suivies en un soigneux crescendo, constituent un apport des plus précieux pour tout artiste, amateur ou professionnel, confirmé ou en devenir, qu'il soit attiré par la figuration ou l'abstraction.
Surtout, merci pour ces fabuleuses rencontres, ces discussions et moments privilégiés qui furent un pur bonheur.
Enfin, merci à Odette et Roland pour leur professionnalisme qui contribue à faire de chaque stage un moment à la hauteur de nos attentes et souvent bien au-delà !
Je vous embrasse,



La qualité des explications détaillées données sur les diverses natures de pigment et leur importance dans l'ordre et celà a en effet bien "éclairci" les pages du livre de Roland.
J'ai aimé les phrases qui résument de façon concise des éléments importants
- "le regard va du foncé vers le pâle" ce qui a de l'importance pour poser les valeurs et organiser les choix de couleurs.
- "quand le papier est mouillé, la fibre du papier s'ouvre", ce qu'il faut toujours se remémorer pour éviter les auréoles intempestives (quand les fibres s'ouvrent, le pigment sec déjà "enfoui" remonte...)

- qu'il faut laisser "respirer" les lavis (les laisser visibles par endroit )

- le pinceau biseauté , la pointe "c'est le crayon" et l'autre côté "la gomme" quand on le charge (seulement sur la pointe, et le reste est l'eau)

j'ai vraiment aimé l'exercice citadin avec personnages sans dessin préalable et je sens que je vais en "construire" des villes....et sans permis.... et que les ciels très "forts" " tourmentés" vont "habiter" quelques aquarelles de paysages d'aubrac ou d'ailleurs.

Odette est une personne adorable, tres pedagogue, genereuse, patiente .... sachant s'adapter et repondre aux attentes de chacun. Pas de theme precis pour ce stage des sujets definis par rapport aux demandes des participants.

Ce stage a ete tres riche et va necessiter de nombreuses heures de travail pour bien assimiler toutes les notions qui ont ete vues que ce soit le travail du negatif, les personnages carottes (pas evident les carottes!)....

et aussi comment composer de jolis verts, optimiser la disposition des couleurs sur la palette de facon a limiter les "erreurs" dans la chronologie de la pose des couleurs ....

Tout cela dans un cadre magique un peu perdu au milieu de nulle part, avec des hotes chaleureux et tres acceuillants.
Deuxième stage avec Odette ! toujours même enchantement.
J'ai 'enfoncé le clou' car toutes les notions abordées, decrites ci-dessus par Véro, m'avaient déjà ete proposées mais sur d'autres thèmes. Là, j'ai pu assimiler certaines choses dejà entendues ou lues mais difficiles à appliquer spontanément (j'ai souvent besoin de redites quand il faut penser avec les pinceaux !!). Tout ce que l'on lit devient plus simples quand on voit et les demonstrations etaient vraiment très complètes et sans 'secrets'.
Odette a fait preuve d'une pedagogie sans faille et d'une patience à toute epreuve avec toujours le positif en avant pour chacun d'entre-nous, car il aurait ete facile de se decourager.
Les notions à appliquer vont necessiter un entrainement intensif mais Odette nous a donné vraiment envie en ne limitant ni les thèmes, ni les sujets et chacun peut y trouver son compte
Je reviens chez moi, regonflée à bloc, avec le sentiment d'avoir vecus des moments très riches d'enseignement (mais aussi d'amitié et de partage même si ce n'est pas ici le propos !)
J'etais tellement dans le'truc' que j'ai oublié sur place la pochette qui contenait mon travail donc pour que je montre, faudra attendre que je refasse ou que l'on m'envoie !!! (ça, c'est bien moi !!)

Merci à Odette car elle m'a fait avancer d'un grand pas et je vais utiliser ma palette et mes couleurs differemment(et à une prochaine fois !!), merci aux 4 autres forumeuses que j'ai plus qu'appreciées (une joyeuse compagnie, ça fait du bien!), merci à nos hôtes qui sont un modèle du genre (et j'ai de l'experience dans ce domaine !)et pardon si j'ai pas dit ce qu'il fallait là où il fallait mais vous l'aviez fait si bien !!! et si vrai !!
Après une semaine très intense, rangements, jardinage, garde des petits enfants, préparation pour les 30 ans de Fabien demain (anniversaire surprise) et avant de partir à Uckange, quelques secondes pour vous renouveler mes remerciements pour le stage.

Vous êtes super performants : enseignement, écoute, partage, convivialité, etc... ; en un mot vous êtes des « exemples » et vous donnez avec plaisir.

J'espère et je souhaite que les personnes qui ont la chance de vous côtoyer sachent reconnaître toutes ces qualités mais surtout qu'elles agissent dans la même voie. « Il ne suffit pas de dire à une personne : « tu es super, génial, généreux… », mais faire en sorte que cette personne pense aussi que tu es super, génial et généreux ».
Mes impressions du stage :

Avec toi Odette, j’ai beaucoup aimé ta façon de nous décrire ta vision personnelle de la couleur, ton point de vue sur chaque couleur et ton ressenti lorsque tu utilises telle ou telle couleur. En t’écoutant, tout paraît clair, net et précis ; tu y mets toute ta passion (on peut t’écouter des heures….).

Le déroulement des deux premiers jours m’a comblée. Le plan était excellent, le sujet bien préparé (précis et complet) et je t’en félicite. Tu nous as fait partager ton savoir sur la couleur, la façon de la poser de la faire côtoyer auprès d’une autre pour donner richesse à l’œuvre finale. Comme à chaque fois, tu me donnes une envie de peindre, d’oser mettre de la couleur….Tes aquarelles sont douces tout en étant puissantes avec les contrastes ; c’est ce que j’aime dans tes aquarelles, la dualité du doux et du puissant (ce que je n’arrive pas à faire). Pour les techniques tu sais parfaitement transmettre et expliquer, et surtout très patiente (ouf… je sais peindre le raisin en négatif). Mille fois MERCI pour ce que tu es.
Mes impressions du stage :

Avec toi Odette, j’ai beaucoup aimé ta façon de nous décrire ta vision personnelle de la couleur, ton point de vue sur chaque couleur et ton ressenti lorsque tu utilises telle ou telle couleur. En t’écoutant, tout paraît clair, net et précis ; tu y mets toute ta passion (on peut t’écouter des heures….).

Le déroulement des deux premiers jours m’a comblée. Le plan était excellent, le sujet bien préparé (précis et complet) et je t’en félicite. Tu nous as fait partager ton savoir sur la couleur, la façon de la poser de la faire côtoyer auprès d’une autre pour donner richesse à l’œuvre finale. Comme à chaque fois, tu me donnes une envie de peindre, d’oser mettre de la couleur….Tes aquarelles sont douces tout en étant puissantes avec les contrastes ; c’est ce que j’aime dans tes aquarelles, la dualité du doux et du puissant (ce que je n’arrive pas à faire). Pour les techniques tu sais parfaitement transmettre et expliquer, et surtout très patiente (ouf… je sais peindre le raisin en négatif). Mille fois MERCI pour ce que tu es.
Finalement je compare l’aquarelliste à un cuisinier. Avec les produits et une recette de base il varie les quantités, mélange les ingrédients, saisit le moment et fait très attention au temps de cuisson « séchage » ajoute une touche personnelle de raffinement, de magie ou quelques grains de fantaisie, et aboutit à la confection d’un tableau. Son tour de main unique avec une énorme dose de créativité pourra le faire de venir artiste. L’artiste aquarelliste est celui qui a réussi une œuvre que le public apprécie, admire, se délecte à la vue de celle-ci, reconnait comme un "grand chef"…. L’artiste aquarelliste est celui qui excelle et qui se différencie des aquarellistes.

Voici mon point de vue….. bilan très positif pour moi.
Merci beaucoup et rendez-vous pour le prochain.
Avec toute mon amitié